Clarification sur les partenaires de IOTA

Partenaires IOTA

Après la vague de FOMO-FUD qui a fait suite au lancement du data market et à l’annonce de la collaboration avec de grands noms du secteur technologique, la fondation IOTA rectifie le tir quant aux accusations de mensonges sur les partenariats.

 

Il y a un peu plus de deux semaines, les développeurs annonçaient la mise sur pied d’un data market permettant l’échange et le monétisation de données à travers le Tangle. Ce lieu d’échange a été conçu par la fondation IOTA en collaboration avec près de 35 entreprises de renom.  

Suite à la vague d’intérêt suscitée par le datamarket et les nouvelles collaborations, bon nombre de journalistes (spécialisés ou mainstream) ont gonflés les faits tangibles en annoncant des partenariats avec Microsoft, Cisoco et d’autres ténors du secteurs. Cependant, l’unique relation annoncée par la fondation IOTA avec ces entreprises était une collaboration sur le nouveau projet Marketplace. Cette nuance a amené une vague de scepticisme quant à la légitimité et la crédibilité du projet IOTA. 

Dans un billet de blog publié aujourd’hui, la fondation précise que toutes les compagnies citées et collaborantes au data market ont acceptées d’être publiquement mentionnées comme participant à l’initiative, mais à aucun moment celles-ci ni la fondation n’ont officiellement parlé de partenariat. Toutefois, certains détails pouvaient prêter à confusion. Notamment la citation d’un employé de Microsoft disant qu’il était ravi d’être un partenaire de la fondation sur ce projet. 

La fondation précise donc qu’à aucun moment elle n’a menti sur ses partenariats ou ses collaborations. D’après le fondateur, ils ont tiré bon nombre de leçons de cette affaire et vérifieront dorénavant de manière plus aboutie la bonne compréhension de leur message.  

Laisser un commentaire